© EPES Mandala 2011

Gallery

EVALUATION of ECOSAP in West Africa 2008

Mali’s WAANSA representatives visit the ECOSAP office in Bamako. Working with civil society is one of ECOSAP’s strong points. The NatComs that work best are those who work most closely with CSOs.

Les représentants du RASALAO au Mali rendent visite aux bureaux de l’ECOSAP à Bamako. Le partenariat avec la société civile est une des forces de l’ECOSAP. Les ComNats les plus efficaces sont celles qui travaillent bien avec les OSC.

   

The Exec Sec of Senegal’s NatCom, Colonel Niang, is on very good terms with Oxfam’s regional conflict resolution team.

Au Sénégal, le Secrétaire Exécutif de la ComNat, le Col Niang, a de bonnes relations avec l’équipe d’OXFAM, OSC britannique.

   

Ghana’s NatCom is led by Mr Jones Applerh of MoI, in the absence of a permanent Exec Sec. On the right is Mr Baffour Amoa, President of WAANSA, spokesperson for all CSOs in the region.

L’intérimaire pour la ComNat au Ghana Mr Jones Applerh, du Min de l’Intérieur, est ici avec le Président du RASALAO, Mr Baffour Amoa (à droite) qui représente les OSC de la sous-Région.

   
The evaluation was received by His Excellency Dr Alpha Oumar KONARE, Former President of Mali, Former Chairman of ECOWAS, Former President of the Commission of the African Union, and founder of the Moratorium and of PCASED. He provided a global political view of SALW and the threat to security in Africa.

L’évaluation a été reçue par Son Excellence le Dr Alpha Oumar KONARE, ancien Président du Mali, ancien Président en exercise de la CEDEAO, ancien Président de la Commission de l’Union Africaine, initiateur du Moratoire et du PCASED, qui a offert une vue globale, politique des ALPC et de la menace qu’elles représentent pour la sécurité en Afrique.
   

Niger’s parliamentary commission is ready to collect weapons in the North.

La Commission parlementaire au Niger est prête à ramasser les ALPC au nord.

   
Symbolic ECOWAS – ECOSAP weapon destruction in Cotonou, in the presence of Benin’s Honorable Minister of the Interior and NatComs from the sub-Region.

Destruction symbolique d’ALPC à Cotonou, en présence de Son Excellence le Ministre de l’Intérieur du Benin et de représentants des ComNats de la sous-Région.
   
Dr Chambas, ECOWAS Commission President, meets Sierra Leonean police officers.

Dr Chambas, Président de la Commission de la CEDEAO, rencontre des policiers en Sierra Leone.
   
Sallé and Applerh admire a peace sculpture, created from a symbolic weapon destruction, called ‘Sparks of Peace’ that was organized in Ghana by NatCom & WAANSA.
It is time to move from sparks to Flames of Peace! !

Sallé et Apperlh admirent une sculpture de la paix réalisée pour une destruction symbolique appelée ‘Etincelles de la Paix’ et organisée au Ghana par la ComNat avec le RASALAO.
Il serait temps de passer des étincelles aux Flammes de la Paix!
   
Destroying weapons requires some technical expertise. It is best to soak weapons, wood and charcoal in diesel. In Bouaké they used gasoline, and the pool at the bottom of the container exploded. The explosion could have killed all the guests of honour, including several Presidents. The evaluation would have judged this result to be a negative impact for the programme.

La destruction des armes nécessite une certaine expertise technique. Il faut tremper les armes, le bois et le charbon de bois dans du gasoil. A Bouaké on a utilisé de l’essence, qui est resté dans le fond du container. Le feu a fait exploser le tout, évitant de justesse la mort des invités d’honneur, dont plusieurs Présidents: ce qui aurait constitué, pour l’évaluation, un impact négatif du programme.
   
This is how we destroyed 200 000 SALW in Cambodia.

Le moyen préféré, utilisée au Cambodge pour détruire 200 000 ALPC.